Post Category: Nouvelles et Communiqués de presse
février 20, 2020
L’indice national soutenu par les marchés du centre et de l’est du pays

Les prix des logements ont continué de progresser en janvier. l’IPM de cinq des six marchés situés au centre et à l’est du Canada (Montréal, Toronto, Hamilton, Ottawa-Gatineau et Halifax) s’est bien tenu sur les douze derniers mois, à l’exception de celui de Québec. À l’inverse, les cinq graphiques de droite montrent une croissance annuelle de l’IPM negative (Vancouver, Calgary et Edmonton) ou à peine positive (Winnipeg et Victoria). Au total, le sous-indice du centre et de l’est du Canada est en hausse de 5.2%, comparativement à une baisse de 2.5% pour le sous-indice de l’ouest. Ces constatations concordent avec les différentes conditions qui prévalent sur les marches régionaux du Canada. D’après le ratio des inscriptions actives aux ventes publié par l’ACI, les marchés de la revente de maisons dans les provinces des Prairies (Manitoba, Saskatchewan et Alberta) sont favorables aux acheteurs, tandis que ceux de l’Ontario, du Québec et des provinces maritimes (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Île du-Prince-Édouard) sont favorables aux vendeurs. Récemment, le marché de Vancouver est passé de favorable aux acheteurs à équilibré. L’évolution de l’IPM Teranet-Banque Nationale de Vancouver, en hausse sur les quatre derniers mois, est conforme à cette amélioration des conditions du marché.

février 2020

Voir tous les communiqués de presse