Map of Canada
composite 11 weightings donut chart Select Ottawa Select Montreal Select Quebec City Select Halifax Select Victoria Select Vancouver Select Calgary Select Edmonton Select Winnipeg Select Hamilton Select Toronto
m/m
ytd
a/a
Tous les indices avaient une valeur de base de 100 au mois de juin 2005
Map of...
Population  
Superficie en kilomètres carrés  
Densité de la population (pop./km2)  
Nombre de logement privés  
% Possédé / Loué  
Ménages unifamiliaux  
Ménages multifamiliaux  
Ménages non-familiaux  
Revenu moyen par ménage  
Valeur des logements occupés  
Ce profil présente des renseignements du Recensement de la population de 2011
Besoin d’information supplémentaire sur les RTA ou les quartiers?
Communiquez avec nous au sujet de nos Solutions pour les entreprises

Indice de Prix de Maison Teranet – Banque Nationale du Canadamc

Une représentation indépendante du taux de changement des prix des maisons unifamiliales canadiennes.
Indice
m/m
ytd
a/a
pondération c11
Post Category: Rapports mensuels
avril 12, 2019
UNE SIXIÈME BAISSE CONSÉCUTIVE DE L’INDICE COMPOSITE EN MARS

L’indice composite national de prix de maison Teranet – Banque NationaleMC a diminué de 0,3 % en février[1]. Hormis la récession économique qui a sévi en 2009, il s’agit de la première baisse pour un mois de mars en 20 ans d’histoire. De plus, il s’agissait d’une sixième baisse mensuelle consécutive de l’indice composite, qui […]

Date du prochain rapport

Unavailable
00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes
Inscription Inscrivez-vous à rapport mensuel
Post Category: Recherche
février 04, 2019
24 janvier 2019 Les taux d’intérêt rendent l’accession à la propriété plus difficile au T4 2018

Au T4, l’abordabilité s’est dégradée un 14e trimestre de suite, selon l’indice composé urbain.
Tous les marchés, sauf deux, ont subi une détérioration découlant d’une hausse de 20 points
de base des taux d’emprunt hypothécaires résidentiels, les marchés les plus chers du pays
ayant été les plus affectés (détails dans le tableau page 12). Les coûts de financement étaient
en hausse un sixième trimestre d’affilée, ce qui représente la plus longue série de hausses
depuis la période 1999-2000. À Vancouver, les prix immobiliers résidentiels diminuent, mais cela
n’a pas empêché une poursuite de la détérioration de l’abordabilité avec la hausse des taux
d’intérêt et la diminution du revenu annuel médian. Dans cette ville, notre mesure du segment
autre que les appartements a franchi le seuil psychologique de 100%, puisqu’il faudrait
maintenant 101.5% du revenu médian avant impôt d’un ménage pour payer une maison
représentative. En d’autres termes, ce segment est encore plus hors de portée pour une famille
au revenu médian. Comme dans le cas de Vancouver, les deux segments au niveau national
ont subi une forte détérioration au cours des 3 dernières années, mais la dégradation a été
moins prononcée pour les appartements (graphique de gauche) ce qui pourrait expliquer
pourquoi les prix augmentaient toujours à un rythme soutenu en 2018 (+6.2% a/a contre 1.2%
pour les autres biens). Cela dit, il ne faudrait pas exclure un ralentissement de ce segment en
2019 puisque la location d’appartements représente maintenant une option très
concurrentielle.

decembre 2018

Post Category: Nouvelles et Communiqués de presse
avril 12, 2019
L’IPM national chute un sixième mois de suite

En mars, les prix des maisons ont poursuivi leur tendance à la baisse. L’indice composite de prix de maison Teranet–Banque NationaleMC a dérapé un sixième mois de suite, une première en six ans. En outre, en 20 ans d’histoire, c’est la première fois que l’IPM chute pendant un mois de mars en dehors d’une récession. Il y a quelques mois, la faiblesse des prix des maisons était surtout sensible dans les régions métropolitaines le plus à l’ouest. À en juger par la variation sur six mois de l’indice, celle-ci a maintenant gagné neuf des 11 régions comprises dans l’indice composé, Montréal et Halifax étant les exceptions. Si nous prenons aussi en considération les 14 autres régions métropolitaines pour lesquelles l’IPM Teranet-Banque Nationale est compilé (bien qu’elles ne soient pas incluses dans l’indice composé), on constate une augmentation de prix dans seulement six des 25 régions métropolitaines considérées. Cela représente une des plus faibles diffusions des hausses de prix sur six mois en mars depuis que l’indice existe. Les prix des maisons s’adaptent à la récente hausse des taux d’intérêt et au resserrement des règles d’admissibilité à un prêt hypothécaire. Mais faiblesse des prix ne veut pas dire effondrement des prix. À Toronto, le plus grand marché immobilier du Canada, les prix des appartements ont monté pendant 17 mois de suite, alors que les prix des autres types d’habitats n’ont reculé que de 1.4% au cours des six derniers mois. À Vancouver, le marché le plus cher, l’augmentation de l’emploi au rythme de 2.9% au T1 sur une base a/a devrait limiter les nouvelles baisses de prix de maison.

Avril 2019

Methodology d'index
Méthodology d'index
 
Introduction a l'index
Introduction a l'index
 
Solutions publiques

Soyez au fait comme jamais des tendances du marché immobilier canadien dans toute sa diversité grâce à l'Indice de Prix de Maison Teranet – Banque NationaleMC publié chaque mois.

Solutions pour les entreprises

Évaluez et ajustez votre exposition au risque en surveillant les changements et les tendances par quartier ou par région avec les sous-indices Teranet – Banque Nationale.

Médias et partenaires

Vous cherchez des renseignements précis pour créer du nouveau contenu éditorial ou une façon originale de présenter et de faire connaître les tendances et les statistiques du marché immobilier? Nous pouvons vous aider.