Map of Canada
composite 11 weightings donut chart Select Ottawa Select Montreal Select Quebec City Select Halifax Select Victoria Select Vancouver Select Calgary Select Edmonton Select Winnipeg Select Hamilton Select Toronto
m/m
ytd
a/a
Tous les indices avaient une valeur de base de 100 au mois de juin 2005
Map of...
Population  
Superficie en kilomètres carrés  
Densité de la population (pop./km2)  
Nombre de logement privés  
% Possédé / Loué  
Ménages unifamiliaux  
Ménages multifamiliaux  
Ménages non-familiaux  
Revenu moyen par ménage  
Valeur des logements occupés  
Ce profil présente des renseignements du Recensement de la population de 2016
Besoin d’information supplémentaire sur les RTA ou les quartiers?
Communiquez avec nous au sujet de nos Solutions pour les entreprises

Indice de Prix de Maison Teranet – Banque Nationale du Canadamc

Une représentation indépendante du taux de changement des prix des maisons unifamiliales canadiennes.
Indice
m/m
ytd
a/a
pondération c11
Post Category: Rapports mensuels
octobre 20, 2020
UNE DES PLUS FORTES HAUSSES DE L’INDICE POUR UN MOIS DE SEPTEMBRE

En septembre, l’indice composite national de prix de maison Teranet – Banque NationaleMC a crû de 1,1 %, soit la deuxième plus forte hausse pour un mois de septembre en 22 ans d’histoire. Plusieurs régions métropolitaines ont tiré l’indice vers le haut : Ottawa-Gatineau (2,3 %), Québec (2,2 %), Montréal (1,9 %), Hamilton (1,9 %), Edmonton (1,6 %), Toronto (1,0 %), Halifax (1,0 […]

Date du prochain rapport

Unavailable
00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes
Inscription Inscrivez-vous à rapport mensuel
Post Category: Recherche
septembre 14, 2020
L’abordabilité du logement s’est améliorée au T2 2020

L’abordabilité du logement s’est améliorée dans les grands centres urbains du Canada au deuxième trimestre de 2020 après s’être détériorée pendant les deux trimestres précédents. L’augmentation des revenus a contribué à cette amélioration, mais l’embellie était surtout due à la diminution des taux d’intérêt. Ceux-ci ont baissé de 19 points de base pendant le trimestre, reflétant la détente pratiquée par la banque centrale. Ensemble, la progression des revenus et la baisse des taux ont largement suffi à compenser l’augmentation des prix des maisons. Néanmoins, la baisse des taux d’intérêt sur la moyenne trimestrielle ne reflate pas complètement le changement des taux hypothécaires sur 5 ans depuis le début de la pandémie de COVID-19. La baisse des taux de février à juin était beaucoup plus importante, soit 41 points de base. Pour l’avenir, les données préliminaires sur les taux indiquent de nouvelles améliorations au troisième trimestre de l’année (cumulativement, ils sont en baisse de plus de 70 pb). Nous nous attendons bien sûr à ce que cela favorise l’abordabilité, mais les prix de l’immobilier résidentiel devraient rester résilients d’après les données les plus récentes sur la revente, qui indiquent des volumes record. Les acheteurs se sont précipités sur le marché après avoir retardé leurs achats et ils se voient maintenant offrir des taux d’intérêt à un plancher record. Une fois que la demande refoulée sera épuisée, le marché canadien de l’immobilier résidentiel devra composer avec un taux de chômage élevé et une réduction de la formation de ménages en raison d’une diminution de l’immigration.

Lire le rapport de recherche

Post Category: Nouvelles et Communiqués de presse
octobre 20, 2020
Encore un sommet record pour les prix des maisons

La solide performance de l’IPM Teranet-Banque Nationale reflète deux facteurs : l’intense activité sur le marché de la revente de logements suite au rattrapage des ventes qui auraient été réalisées au printemps dernier n’eût été de la COVID-19 et les conditions tendues sur le marché au Québec, en Ontario et dans les provinces maritimes (lire notre étude Suivi de l’immobilier résidentiel). Cela dit, ce rattrapage des ventes ne s’applique pas nécessairement à tous les types de logements. C’est ce qu’on observe clairement à Toronto, où la hausse des ventes était largement concentrée sur des logements autres que les appartements (notamment des maisons détachées, semi-détachées et des maisons de ville) hors du centre-ville. À l’inverse, la tendance récente des ventes d’appartements est restée faible. Concernant Montréal, l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec a signalé une très forte hausse des inscriptions d’appartements en copropriété sur l’île de Montréal, contrastant avec d’autres zones géographiques, en particulier pour les maisons individuelles. Dans les deux villes, un ralentissement de la hausse des prix des appartements au centre-ville pourrait être en cours. En fait, c’est ce qui semble ressortir de l’IPM Teranet-Banque Nationale pour ces deux régions métropolitaines au vu des indices non lissés (bruts) pour les appartements et les autres types de logements. En septembre, l’IPM pour les appartements a dévié de la trajectoire à la hausse de l’IPM pour les autres types de logements dans ces deux RMR. La situation mérite un intérêt particulier au cours des prochains mois.

octobre 2020

Methodology d'index
Méthodology d'index
 
Introduction a l'index
Introduction a l'index
 
Solutions publiques

Soyez au fait comme jamais des tendances du marché immobilier canadien dans toute sa diversité grâce à l'Indice de Prix de Maison Teranet – Banque NationaleMC publié chaque mois.

Solutions pour les entreprises

Évaluez et ajustez votre exposition au risque en surveillant les changements et les tendances par quartier ou par région avec les sous-indices Teranet – Banque Nationale.

Médias et partenaires

Vous cherchez des renseignements précis pour créer du nouveau contenu éditorial ou une façon originale de présenter et de faire connaître les tendances et les statistiques du marché immobilier? Nous pouvons vous aider.